• EnR et bâtiment : les perspectives

    Le financement des politiques nationales de l'énergie.

    "Dans la prochaine décennie, la France risque d’attirer seulement 57 Md$ d’investissements privés, trois fois moins que l’Allemagne (208 Md$), deux fois mois que le Royaume-Uni (137 Md$) et moins que l’Italie (90 Md$), qui est résolument engagée dans le développement du solaire.

    - 3 raisons expliqueraient ce retard:

    •Puissance du nucléaire
    •Politique manquant de visibilité et de cohérence
    •Système électrique hyper centralisé" . Green Univers. Panorama des clean tech 2011.
     
    Toutefois, la crise touchant l'ensemble des pays européens pourrait modifier la donne. Une transition énergétique masive et rapide (sur quelques années) demanderait des sommes colossales.
    D'autre part, l'électricité, comme le gaz, va augmenter d'au moins 30% dans les quelques années qui viennent.
    Le mix énergétique est donc une réalité indispensable qui devra être accompagné d'ajustements.
    Si une utilisation importante de véhicules électriques devait être mise en avant, elle demanderait des aménagements urbains et au domicile des particuliers (bornes collectives, bornes indivifuelles, prises 16 et 32 A extérieures) qui viendraient alourdir la facture à court terme. Va t'on s'engager sur une vision long terme?

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :